Archives par mot-clé : Noël

Ombres et silhouettes

Par Chantal Bilodeau-Legendre

Les ombres chinoises, c’est du théâtre? Certains diront que non : ce sont des silhouettes de papier, pas des gens qui jouent!… Eh bien si, justement. Il y a des gens, en coulisses, qui organisent, manipulent, jouent avec les silhouettes et la lumière pour donner vie à des formes inanimées. Il y a un texte découpé en tableaux, une mise en scène, des décors, de la musique et, oui, un « théâtre » physique.

Théâtre d’ombres. Lorraine et moi avons découvert un peu cet univers après avoir reçu un courriel de Nicolas Aubert, du site ombres-et-silhouettes. M. Aubert cherchait un poème sur la Nativité… et sa recherche sur la Toile l’a mené chez nous.

Nous avons accepté avec plaisir qu’il prenne le texte La Nativité en rimes pour le mettre en ombres. Le poème avec indications scéniques et les silhouettes apparaissent sur deux pages différentes, question d’en faciliter la lecture. (Dans sa rubrique  Sujets spirituels , on peut voir d’autres récits bibliques en ombres, notamment Jonas et la Veuve de Sarepta.)

Par ailleurs,  les « ombres corporelles » ont piqué ma curiosité.  En fait, jouer en ombres chinoises, c’est un peu du mime – sans les expressions faciales, et avec l’avantage des illusions créées avec les projecteurs. Visionnez ici l’histoire touchante d’un couple, et voyez l’émotion chez les spectateurs.


Nous avons classé le théâtre d’ombres chinoises dans notre dossier Marionnettes en vous proposant quelques ressources utiles.

Voeux pour Noël

Par Chantal Bilodeau-Legendre

Puissiez-vous vous rappeler, en cette période de l’année souvent survoltée, de ralentir un peu le rythme et de faire silence en vos cœurs. Arrêtez-vous un moment pour réfléchir à la grandeur de l’incarnation. Nous vous laissons ces quelques vers de La Nativité en rimes :

Les bergers n’ont fait ni une ni deux
Laissant là leurs troupeaux aux soins de Dieu
Ils se sont rendus à Bethléem à toute vitesse
Et fouillé les étables sans trop de politesse…

Et là, ils l’ont vu…
De leurs yeux vu…
Un petit bébé emmailloté,
Tout frais, tout fripé.

Dans cette mangeoire misérable
Le Sauveur semblait si vulnérable!
Le Dieu Très-Haut sur la terre avait paru
D’un corps de chair il s’était revêtu,
Afin de partager
Notre humanité!

À tous, nous souhaitons un Noël paisible, joyeux et lumineux, propice aux partages et aux actions de grâces!

Le confiseur: une idée de mise en scène

Par Chantal Bilodeau-Legendre

Cette année-là, j’ai voulu monter le conte Le confiseur au grand cœur, que j’avais renommé pour nous “Le Noël du confiseur”. Mon intention était d’assurer la narration discrètement pendant le jeu des comédiens et les prestations de la chorale. J’ai appelé Lorraine pour lui parler de notre travail. Après m’avoir écoutée, elle m’a fait voir que la narratrice devait être un personnage à part entière dans la pièce – une dame connue de tous les villageois, qui invite le public à entrer dans l’intimité de la confiserie et qui lui offre l’exclusivité d’une histoire. Elle entre et sort de la boutique, se promène dans la rue, salue les villageois au passage… Bref, la narratrice n’est plus une simple voix, mais une présence dynamique.

Le texte reste le même, mais la façon de le dire change. Une dimension nouvelle s’ajoute.

Lorraine me convainc sans difficulté, car dès ses premières réflexions à ce sujet, je vois vivre la dame. Je trouve ce nouveau personnage attachant. O.K. J’embarque : cette année, je joue.

Mais le hic, c’est que jouer et mettre en scène en même temps (c’est-à-dire gérer un bon groupe de figurants) est plutôt difficile à concilier, sinon presque impossible. Lorraine n’a pas tardé à s’offrir pour faire la mise en scène. O joie!

Lorraine et moi avons donc travaillé ensemble à produire une pièce! Depuis plusieurs années déjà nous faisons du théâtre ensemble à distance (par téléphone,  par courriel), car plus de 100 km nous séparent. Mais voilà qu’elle assiste à nos répétitions et dirige notre équipe de comédiens!

Notre programme de Noël a été un franc succès. Si à votre tour vous présentez cette pièce, et que vous avez une expérience à partager, n’hésitez pas à nous en faire part!

La Nativité en rimes

Texte de  Chantal Bilodeau-Legendre

Récit de la naissance de Jésus présenté sous la forme d’un long poème. Un texte à lire à voix haute. À inclure dans le conte Le Confiseur au grand coeur, à lire dans le cadre d’un programme de Noël ou bien à lire pour le plaisir, tout simplement. (Environ dix minutes)

Téléchargez ici La Nativité en rimes.

Ce texte a fait l’objet d’un théâtre d’ombres. Lire notre article ici. Voir ici le travail de Nicolas Aubert.

Le confiseur au grand coeur

1 narrateur, 3 personnages principaux, plusieurs figurants.
Le confiseur au grand coeurTexte de Sylvie Bilodeau, avec la collaboration de Chantal Bilodeau-Legendre. Ce conte de Noël raconte l’origine (réelle ou fictive?) de la canne en bonbon (en sucre), une friandise très prisée par petits et grands dès qu’arrive décembre. Mais s’agit-il vraiment d’une canne? Le confiseur au grand cœur vous le dira! (Environ 30 minutes, ou davantage selon le nombre de pièces musicales intégrées.)

Le texte se présente sous forme de cahier de régie. Pièces musicales suggérées. Pour télécharger, cliquez ici.

Notre article Le confiseur: une idée de mise en scène vous intéressera peut-être. Si vous le désirez, incorporez dans ce conte La Nativité en rimes, où le récit de la naissance de Jésus est présenté en vers.