Les aires de jeu

Les aires de jeu sont les endroits du plateau où les comédiens effectuent les jeux de scène. En général, on distingue une aire principale et des aires secondaires, de même qu’un point chaud.

aires-de-jeux

Aire principale

L’aire principale est le lieu où les comédiens concentrent leurs déplacements. Ils y jouent la plupart des scènes, mais pas nécessairement les plus marquantes. On y retrouve le décor principal. Cette aire la plus fréquentée se situe souvent au centre de la scène, d’où elle offre une bonne visibilité.

Aires secondaires

Certains jeux de scène plutôt distincts ou plus intenses doivent s’effectuer ailleurs que dans l’aire principale, car l’ambiance de cette dernière est trop commune à plusieurs scènes. Pour susciter un climat différent, on exploitera une ou plusieurs aires secondaires. Celles-ci sont souvent retirées vers les côtés afin que le spectateur puisse bien les distinguer de l’atmosphère générale de la pièce. L’échange de confidences, un monologue, une prière, présentent un caractère particulier. Jouées à l’écart, de telles scènes ressortiront davantage. D’habitude, on trouve dans chacune des aires secondaires au moins un accessoire ou un élément de décor.

Point chaud

Le point chaud se situe au centre, à l’avant-scène, donc plus près du public. Cet endroit est privilégié : lieu d’intimité, il est propice aux confidences. C’est l’endroit des cris du cœur, des aveux, des remises en question, des grandes vérités. Le point culminant de l’intrigue survient généralement au point chaud. On veillera à ne pas surexploiter cet endroit mais à lui conserver sa vocation de « révélation ».

Voir aussi Jardin ou cour?

Lorraine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.