Éclairage: Quatre zones

Bonjour,
Nous sommes un petit groupe et travaillons pour la première fois sur une comédie musicale. Nous avons repéré 4 zones de déplacement sur la scène. Nous n’avons pas du tout de matériel d’éclairage. J’aimerais savoir combien de spots sont nécessaires pour obtenir un éclairage simple à piloter, efficace et à moindre coût. La scène mesure 6,80 m (largeur) x 4,50 (profondeur)? Quel type de projecteurs (par 56-300W ?) Merci de votre réponse.
Thierry

Bonjour Thierry,

Vous nous donnez peu de détail sur les jeux d’éclairage ainsi que sur la mise en scène que vous désirez faire. Ma réponse comportera donc deux volets.

Tout d’abord, vous parlez de quatre zones de déplacements.

♦ Il peut s’agir de quatre tableaux différents à éclairer de façon générale, individuellement. Cette éventualité vous demande d’éclairer un tableau à la fois en laissant les trois autres dans l’ombre. Question mise en scène, ce genre de disposition rend plus difficile la visibilité des scènes (on tente toujours de centrer nos déplacements).

♦ Ou peut-être travaillez-vous avec une aire de jeu principale en ajoutant trois aires de jeu secondaires. À cet effet, je vous suggère de lire (et d’observer le croquis) de l’article Aires de jeu sous l’onglet Mise en scène.

Nous parlons d’éclairage général lorsque la zone principale de jeu est éclairée. Il s’agit de l’éclairage « ordinaire » qui demeure tout au long de la pièce. Il se concentre souvent au centre de la scène, zone généralement habitée durant la majeure partie de la pièce et dans laquelle se déroulent les déplacements principaux. Cela permet d’offrir une meilleure visibilité aux spectateurs.

Lorsque des jeux parallèles demandent une ambiance différente, nous laissons la zone principale de jeu (et l’éclairage général par le fait même) pour entrer dans une zone de jeu secondaire. Les zones secondaires ne demandent pas d’éclairage général : on y produit plutôt des éclairages spéciaux.

Afin d’obtenir une présence sur scène, au moins deux projecteurs de l’avant sont requis: l’un à gauche et l’autre à droite des comédiens.

Passons mantenant aux conseils et suggestions de Hugo, chef électricien chez Solotech à Québec :

“Les PAR-56 (il existe aussi des PAR-46 et des PAR-64) sont des projecteurs qui sont plutôt utilisés pour des spectacles de musique ou à l’extérieur. Il est impossible de définir des zones précises avec ce genre de lampe. En effet, elle donne un faisceau très large que nous ne pouvons contrôler (côtés, plafond, tête des spectateurs, etc.). Toutefois, ce choix d’éclairage est le moins cher et, lorsqu’il est utilisé, il doit être situé assez près de la scène.

En théâtre, pour un FOH (Front of house), nous préférons utiliser les fresnels ou les lekos. La fresnel est conçue pour le théâtre et donne une meilleure qualité pour un éclairage général. On y retrouve des « portes de grange » qui servent à découper des zones précises et laissent dans l’ombre les aires de jeu que nous ne désirons pas éclairer. Il faut toutefois mettre les rampes assez proche – à environ 25 pieds (7,5 m) de la scène. Si cette distance ne vous est pas possible, il vous faudra utiliser des lekos.

Le leko (ou la découpe – souvent 750 watts) permet d’obtenir une focalisation encore plus précise (« coupée au couteau »). Grâce à sa focalisation exceptionnelle, les rampes peuvent être installées sur une assez longue distance (plus ou moins 75 pieds, ou 22,50 m). Les fresnels comme les lekos sont sensiblement au même prix, à la location.

Dans les deux cas, il faut penser à au moins deux projecteurs par zone d’éclairage, selon l’intensité des projecteurs utilisés, la focalisation, etc. Il est difficile d’évaluer le nombre de projecteurs sans connaître la façon dont vous désirez utiliser l’éclairage (voir les zones de déplacement, plus haut). Il est possible d’utiliser deux projecteurs par aire de jeu tout en utilisant tous ces mêmes projecteurs dans l’aire de jeu principale, selon votre concept.

Il faut aussi prévoir certains autres détails, comme la console ou les gélatines (pour les fresnels) de couleur pâle de préférence (ambrées) pour l’éclairage général. ”

Si vous pouvez lire l’anglais, le site suivant offre de très bons conseils: http://www.rosco.com/

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles!

Lorraine Hamilton

Voir aussi:
♦ L’éclairage
♦ Éclairage: conseils généraux

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.