Conférence de presse après la résurrection – Marie de Magdala

1 femme, plusieurs journalistes.

Texte de Bob Snook, traduit et adapté par Chantal Bilodeau-Legendre, avec permission.

Des journalistes interviewent Marie de Magdala après la résurrection de Jésus. Elle réfute plusieurs mythes: Jésus n’était pas vraiment mort, les femmes se sont trompées de tombeau, etc. Environ 10 minutes.

Pour télécharger le texte, cliquez ici.

4 réflexions sur « Conférence de presse après la résurrection – Marie de Magdala »

  1. Bonjour, Un grand merci pour vos textes .
    Je suis aumônier de prison au quartier femmes.
    afin de pouvoir faire passer le message de l’Évangile, je me sers beaucoup de vos textes à jouer.C’est remarquable, ce que les femmes que je rencontre, sont inspirées pour mettre en scène vos textes.
    La femme adultère – la rencontre de Jésus et la Samaritaine et la conférence de presse après la Résurrection et Marie Madeleine.
    Il est dommage que je ne puisse avoir celui des “deux frères”… peut-être l’avez-vous?
    Bien cordialement à vous tous et BRAVO !!
    Dominique

    1. Grand merci pour vos paroles d’encouragement! Nous sommes heureuses de savoir que nos textes servent à communiquer l’Évangile en prison! Chantal a écrit une (longue) pièce intitulée Les deux frères, qui est annoncée parmi nos pièces. Elle est en vente aux Éditions Parfam, donc n’est pas gratuite. Cependant, le Seigneur peut nous inspirer un autre texte… Nous vous tiendrons au courant. Que le Seigneur bénisse votre ministère!

  2. je voudrais avoir le texte pour mettre en scène avec mon groupe évangélique de Cotonou
    Merci par avance et que Dieu vous bénisse
    Samuel

    1. Bonjour Samuel, vous pouvez télécharger gratuitement tous les textes qui se trouvent sur notre site. C’est notre plaisir. Lorraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.