Le schéma actanZzzzz…

Par Chantal Bilodeau-Legendre

J’avais 13 ou 14 ans, et la prof de français nous expliquait en détail les composantes du schéma actanciel. J’ignore si nous l’encouragions dans son exposé par des hochements de tête intéressés. J’en doute. Les ados, il me semble, raffolent autant des adjuvants que du traitement d’orthodontie qui leur pend au nez.

Non, le schéma actanciel n’est pas vraiment un concept palpitant. Enfin, tant qu’on n’en a pas besoin pour rédiger ou pour analyser un récit.

Photo de Aaron Burden sur Unsplash.com

Pour ma part, j’ai suivi le cours avec attention parce que c’est ce que je faisais tout le temps. (Si, si, j’aimais l’école!) Mais je n’ai pas retenu grand-chose à ce moment-là. Plus tard, lorsque je me suis mise à étudier des textes, dans mon cours de Lettres, le schéma actanciel s’est pointé à nouveau. Tiens tiens! C’est utile, ce truc! En plus, ça m’aide pour composer mes propres histoires!

Nous avons préparé un article sur ce sujet. Je vous encourage à le lire et à appliquer les notions à votre propre étude de textes de théâtre. Servez-vous-en pour bâtir des pièces qui se tiennent. J’ose même ajouter : amusez-vous en groupe à décortiquer un texte à partir du schéma actanciel. Ben oui, ça peut même devenir un jeu. Comme disséquer une grenouille en cours de bio. Enfin. Pour certains.

2 réflexions sur « Le schéma actanZzzzz… »

  1. Ouh la ! C’est calé tout cela ! Toujours très intéressant… Je suis vraiment ravie de vous avoir “rencontrées” !!!
    Soyez richement bénies dans votre service pour le Seigneur ! A bientôt
    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.