Évolution, ou l’analogie avec l’horloger aveugle

2 personnages

Texte de Bob Snook, traduit et adapté par Chantal Bilodeau-Legendre. Avec permission.

Le professeur Schneider a mis en pièces le réveille-matin antique de sa grand-mère pour essayer de démontrer que l’univers est le résultat de processus aléatoires. Sophie met en évidence les lacunes de son expérience. Sketch suscitant une réflexion en faveur du créationnisme. Environ 6 minutes.

Pour télécharger le texte, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.