RSS Feed
déc 26

Dossier Mimes

Posté le 26 décembre 2011 dans Pièces

Vous trouverez ci-dessous plusieurs mimes ainsi que des liens utiles. Nous serons heureuses d’avoir de vos nouvelles si ces ressources vous sont utiles!  Si des liens ne sont plus fonctionnels, ou si vous connaissez d’autres ressources qui mériteraient de figurer ci-dessous, n’hésitez pas à nous écrire: theatre.evangelique@gmail.com.

En cliquant sur les titres, vous accéderez à une description plus détaillée.

  • La chaise – 3 personnages. Illustration du péché.
  • Cœur brisé – 2 personnages. Illustration de l’amour de Dieu.
  • Les deux maisons – 3 personnages, 1 lecteur. Illustration de la parabole du sage et de l’insensé qui construisent chacun leur maison.
  • Les mains – 2 groupes de comédiens, 1 lecteur. Illustration des torts que cause le péché.
  • Les masques - 2 personnages, 1 lecteur. Illustration de nos efforts pour tenter d’entrer en relation avec Dieu.
  • Le mur – 2 personnages, 1 lecteur. Illustration du péché qui nous sépare de Dieu.
  • Le pantin – Au moins 4 personnages. Illustration du fait que Jésus peut nous libérer des liens qui nous retiennent.
  • Le photographe – 3 personnages, 1 lecteur. Illustration du fait que Dieu regarde au cœur, non à l’apparence.
  • Le pont – 3 personnages. Illustration du gouffre qui nous sépare de Dieu et de la réconciliation que Jésus nous assure avec le Père.
  • La ronde des péchés – Au moins 7 personnages. Illustration du fait que Jésus a pris sur lui le poids de nos péchés.

Liens utiles menant à des sites externes

  • Mime info - Compilation d’ouvrages en français sur le mime.
  • La gestuelle des doigts et des mains – Informations utiles pouvant s’appliquer au mime. Article de Wikipedia.
  • Levangelisation.com – Plusieurs textes et articles sur la technique de mime et d’acteur.
  • Si vous lisez l’anglais, cet article pratique sur WikiHow pourrait vous initier à la technique du mime.
  • Les Productions du Témoin silencieux (au Québec) offre des cours de mime.
  • Sur des sites comme YouTube vous trouverez des vidéos de mimes en spectacle, de techniques de mimes, etc. Faites votre recherche en français, en anglais ou en espagnol: vous dénicherez de petites perles!

Articles parus dans nos pages

avr 11

Méchant syndrome…

Posté le 11 avril 2010 dans Éditorial

J’ai l’habitude de monter des pièces de mon cru, et je crois souffrir du « syndrome de l’auteure omnisciente ».

Les personnages que je crée sont toujours si vivants dans ma tête! Leur voix, leur « mentalité », même leur démarche – j’entends tout, je vois tout, je sais tout! Je n’ai qu’à dire à mes comédiens quoi faire! Je leur montre comment donner corps à ces créations de mon esprit. Je les guide presque pas à pas… Un peu trop, je pense.

En effet, en négligeant l’étape de l’étude de leurs personnages, je prive mes comédiens d’une réflexion préliminaire, essentielle au jeu dramatique sensible et intelligent. Oh! Je ne dis pas que mes comédiens jouent sans sensibilité ni intelligence! Non, mais ils n’explorent pas les personnages eux-mêmes, ils n’en font pas la connaissance eux-mêmes. Ils font ce que je leur dis (en règle générale) et, par conséquent, ils ont plus de difficulté à atteindre une interprétation naturelle, aisée, spontanée.

La traduction des articles de la série « Les cinq composantes de base de l’interprétation » m’aura été profitable à moi la première! Je vous les encourage à les lire et à les relire. Commencez par la première composante, RÉLÉCHIR. (La liste des articles apparait dans notre rubrique Interprétation.) Aussi, lisez les textes de Lorraine cités dans l’éditorial précédent.

Si comme moi vous souffrez du syndrome de l’auteure omnisciente, je vous souhaite bonne guérison! :-)

Chantal

avr 7

Petite série en vue…

Posté le 7 avril 2010 dans Éditorial

Cinq composantes de baseAu cours des prochains jours (ou des prochaines semaines), nous publierons une série d’articles intitulée Les cinq composantes de base de l’interprétation, un article par composante. Le contenu est tiré du manuel de DramaShare, DramaShare Training Manual, pour lequel j’ai obtenu une autorisation pour la traduction et l’adaptation.

Voici les cinq composantes qui vous aideront à construire un personnage et qu’il faut aborder dans l’ordre : RÉFLÉCHIR, VOIR, RESSENTIR, SE DÉPLACER, DIRE. Remarquez bien que s’exprimer par le langage vient en dernier!

Lorraine a déjà rédigé des articles sur l’importance d’étudier son personnage avant de l’interpréter. Voyez notamment L’étude du personnage et Bio d’un personnage: cinq sens. Ces textes contiennent une foule de moyens pratiques pour donner une personnalité, une vie, voire un passé, à un personnage. La petite série que nous entreprenons s’inscrit dans le même ordre d’idées.

Ne vous hâtez jamais de jouer un personnage : la réflexion doit précéder le jeu. Si vous êtes comédien ou comédienne, l’étude préliminaire vous aidera à jouer avec une plus grande intelligence et une plus grande crédibilité. Si vous êtes metteur en scène, faites cette étude avec vos comédiens. Vos répétitions gagneront en efficacité! Alors sans plus tarder, découvrez la première composante de base, RÉFLÉCHIR.

Bonne étude!

Chantal

mar 21

Jeunes et vieux

Posté le 21 mars 2010 dans Éditorial

Lorsque je prépare une pièce de théâtre, je travaille surtout avec des jeunes, mais j’aime bien recruter aussi des adultes. Je trouve que tous y gagnent quand les générations interagissent : des liens se créent entre les divers groupes de l’église, l’expérience des plus âgés profite aux plus jeunes, et l’énergie de ces derniers stimule les premiers.

Lorsque vous faites du recrutement, n’allez donc pas systématiquement vers les enfants ou les adolescents. Si telle est votre tendance, sortez de temps en temps des sentiers battus et ouvrez le ministère théâtral à tous les groupes d’âge. Les résultats pourraient vous étonner!

Je considère d’ailleurs qu’il est plus crédible de faire appel à des hommes et à des femmes plus murs pour interpréter les rôles de personnes âgées. Le récit biblique lui-même en met plusieurs en scène. Ainsi, l’histoire de la Nativité nous présente des bergers (pas tous jeunes, fort probablement!), Anne et Siméon dans le Temple (ils étaient avancés en âge, lit-on) et les mages (surement des astronomes d’expérience). Les évènements associés à Pâques nous font voir un sanhédrin attaché aux traditions religieuses. Si ce tribunal juif comptait dans ses rangs des hommes jeunes, on peut supposer qu’il se composait surtout de vénérables vieillards.

Si vous pouvez confier le rôle d’Anne ou du grand-prêtre à une ou un ainé, faites-le! Mais si vous avez recours aux talents d’une ou d’un ado, comment lui montrerez-vous à rendre son personnage avec véracité? L’article Jouer un personnage âgé de notre rubrique Interprétation contient plusieurs conseils qui sauront surement être profitables aux jeunes comédiens.

En terminant, rappelez-vous ce principe : une plus grande sensibilité de jeu mène immanquablement à une plus grande réceptivité de la part du public!

Bonne lecture!

Chantal

Merci à Christine Joyal Chaussé pour la photo!

mar 9

Rire et pleurer

Posté le 9 mars 2010 dans Éditorial

Le rire et les pleurs sont deux manifestations très courantes de nos émotions. Pourtant, ils sont souvent difficiles à rendre de façon crédible sur la scène. Et quoi de plus navrant qu’un rire mécanique ou des pleurs artificiels? Assez pour faire décrocher les spectateurs!

Je crois que l’observation demeure un moyen essentiel d’apprendre à jouer le rire ou les pleurs. Plus on examine « comment font les gens », plus on est en mesure de reproduire leurs actions avec sensibilité.

Je vous suggère de lire dans notre rubrique Interprétation l’article Le rire et les pleurs. Vous y trouverez des conseils et des techniques qui pourront surement vous aider dans votre interprétation.

Et pour vous mettre en train, jetez un coup d’œil sur un court métrage qui présente une hilarité générale dans le métro. La vidéaste Christine Rabette a réussi à montrer le caractère contagieux et bienfaisant du rire. En regardant ces images, je vous invite à observer les différentes « couleurs » dont le rire peut se revêtir: mimiques, sons, gestes. Cela pourrait vous inspirer. Amusez-vous!

Chantal