RSS Feed
fév 2

Le cahier de régie

Posté le 2 février 2009 dans Mise en scène

– Lulu, où dois-tu te placer au début de l’Acte 2?

– Euh… j’ai oublié… Près de la porte?

– Hmmm, il me semble que tu dois être déjà assise sur le sofa.

– Non, ça c’est à la fin de la scène 1!

– Mais non, voyons! Zut… À moins que… Non… Dites, les autres, y a quelqu’un qui se rappelle où Lulu devait se placer au début de l’Acte 2?

 

Frustrations, pertes de temps, insécurité pour tout le monde. Il y a tellement de déplacements à garder en mémoire! Bien sûr, si tous les comédiens pouvaient toujours se rappeler ce que vous leur montrez! Si seulement ils prenaient des notes, hein? Prendre des notes? Parlons-en, justement! 

 

Le cahier de régie se compare au GPS de l’exploreur, à la maquette de l’architecte, au plan du menuisier. Il est INDISPENSABLE. Ce cahier se compose de deux parties importantes : la plantation de scène et le texte de la pièce.

 

 

plantation-de-scene

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Concevoir votre cahier de régie est tout simple. Ayez d’abord en mains le texte de la pièce, copié seulement sur le recto des feuilles. Au verso de chaque page, reproduisez le schéma des principaux emplacements du plateau ainsi que des entrées et sorties – c’est ce qu’on appelle la plantation de scène. Ensuite, sur chacun de ces schémas, dessinez à l’encre les éléments de décor fixes : un carré pour la table, des demi-cercles pour les chaises, etc. Placez toutes les feuilles dans une reliure à anneaux.

 

En ouvrant votre cahier de régie, que voyez-vous? Un schéma à gauche et le texte à droite. Au fil du travail de scène, consignez au crayon, sur le schéma, les déplacements des comédiens en fonction du texte à droite. À l’aide de flèches numérotées, schématisez les mouvements de chacun d’un point à un autre. (Identifiez les flèches avec les initiales des comédiens correspondants, pour mieux vous y retrouver.) À chaque nouvelle page, reprenez là où vous vous êtes arrêté à la page précédente.

 

Les avantages du cahier de régie sont nombreux!

 

 Il vous facilite la tâche lorsque vient le temps de revenir sur des scènes déjà travaillées.

 

 Il vous aide à visualiser le plateau – si l’équilibre fait défaut (tout le monde joue du même côté, par exemple), le cahier de régie vous le montre.

 

 Il vous permet de constater les faiblesses quant aux jeux de scène – manque de variété, jeu statique, etc.

 

 Il devient un guide visuel pour les techniciens de son et d’éclairage, puisqu’il les aide à repérer les jeux de scène nécessitant des effets techniques particuliers.

 

 Il sera heureux de communiquer à votre remplaçant, lorsque nécessaire, tout le travail que les comédiens ont accompli!

 

Consignez les jeux de scène à l’avance!

 

Le cahier de régie comporte un autre avantage non négligeable : il permet d’alimenter les idées du metteur en scène.

 

Avant une répétition, ouvrez votre cahier de régie et lisez plusieurs fois la scène à travailler. Faites-vous une idée personnelle de ce segment du texte. Considérez une à une les répliques et interrogez-vous : « Par où Grand-mère devrait-elle entrer? Comment Renommée devrait-elle se placer pour dire telle réplique? Quelle position doivent-ils prendre? » Pas à pas, tracez au crayon le schéma de leurs déplacements sur votre plantation de scène. En marge du texte, inscrivez les mouvements utiles ainsi que les effets techniques que vous trouvez intéressants (se penche, croise les bras… spot bleu nuit… effet sonore…). Quand toute la scène est bien claire dans votre esprit et sur le papier, vous êtes prêt à rencontrer les comédiens!

 

Comme tout a été écrit au crayon, vous pourrez modifier des choses en cours de route. Cependant, le gros du travail est fait. Moins de pertes de temps en perspective!

 

 

 

Pour que les répétitions soient profitables, le metteur en scène doit avoir une longueur d’avance sur les comédiens. Chacun fait ses devoirs : les comédiens mémorisent leur texte à la maison, le metteur en scène « schématise » leurs déplacements à l’avance. Aux répétitions, ils fusionnent paroles et mouvements.

 

 

Cliquez ici pour voir un exemple de cahier de régie.

 

Lorraine

 

 

 

Voici les commentaires

  1. jeudith dit :

    merci beaucoup. tu as encore des cahiers de regie?

Écrivez-nous!